Comment bloguer en étant reconnu comme un expert ?

Bonjour, je suis Namfone Marie, l’étudiante de Carrières Sociales et qui a fait une année de Musique et Musicologie à l’Université de Tours. Je vous ai promis un article sur les recherches documentaires et comment bien les faire.

Cet article sera divisé entre trois parties:

  1. la mise en place des références
  2. la manière de faire une bonne recherche
  3. l’utilisation des opérateurs booléens et de la troncature.

 

La manière de faire une bonne recherche documentaire

Sources et références…

Pour commencer, voyons voir comment nous mettons des références sinon si nous ne citons pas nos sources, nous tombons dans le plagiat. Au niveau des sources, il faut les citer de la manière suivante:

  • pour un livre: Nom de l’auteur, Prénom de l’auteur, « Titre de l’article entre guillemets », Titre de l’ouvrage en italique, numéro de chapitre, collection, éditions, lieu d’édition, date de dépôt légal, nombre de pages lues
  • pour une revue: Nom de l’auteur, Prénom de l’auteur, « Titre de l’article entre guillemets », Titre de la revue, numéro de la revue, série ou hors-série, date de parution du numéro, éditions, numéros de pages utilisées
  • pour un site Internet institutionnel: Nom de l’auteur, Prénom de l’auteur, « Titre de l’article entre guillemets », Titre du site institutionnel en italique, date de publication de l’article sur le site Internet, [URL du site internet], date et heure de consultation du site, nombre de pages vues
  • pour un document audiovisuel: Nom du réalisateur, Prénom du réalisateur, « Titre du chapitre entre guillemets », Titre du film ou du morceau de musique ou du document audiovisuel en italique, éditions, organismes de production, organisme de diffusion, date de parution.

J’ai puisé la manière de prendre les références de mon blog La petite souris et l’écran virtuel dans l’article  »Écrire, oui mais comment le faire de manière concise, claire pour être compris par tout le monde sur le papier ou sur Internet? »

Comment faire une bonne recherche…

Une fois que nous savons faire ceci, il faut savoir comment s’y prendre pour faire une bonne recherche. Bien sûr, la précision des références est à adapter au type de blogs. Si c’est un blog privé, vous pouvez vous contenter de mettre le nom et le prénom de l’auteur, le nom de l’article et le titre du blog.

Mais si vous voulez être reconnu en tant qu’expert, vous avez intérêt à vous appuyer sur diverses sources et pluridisciplinaires. Dans mes sources, nous avons:

  • des livres théoriques imprimés
  • des sites institutionnels fiables
  • des enquêtes mises en ligne.

Nous avons au moins trois disciplines:

  • la psychologie pour l’analyse des comportements
  • la sociologie de l’emploi d’Internet
  • l’économie avec l’utilisation des statistiques
  • la pédagogie de la lecture et de l’écriture.

Si nous commentons les sources, que vous devez avoir:

  • des sources de supports variés (ouvrages théoriques, textes illustratifs, images ou autres iconographies, document audiovisuels, enquêtes statistiques)
  • des points de vue pluridisciplinaires à commenter (psychologie, sociologie, statistique, pédagogie, économie, histoire, géographie, sciences)
  • des références fiables issus des livres corrigés et des sites institutionnels présentant des informations vérifiées pas de pages personnelles ou de blogs dont nous ne connaissons pas l’auteur.

A partir de ces sources, nous pouvons et nous devons:

résumer la thèse de l’auteur, son point de vue et en quoi cela nous apporte personnellement et expliquer en quoi, cela complète, infirme ou confirme votre position par rapport à un sujet

citer directement les sources mais mettez les références dans une phrases ou soit vous dites vous sources au début de votre article: vos idées ne viennent pas de nulle part, alors référenciez

cerner bien votre sujet, votre thématique et répondre à la question que pose notre lectorat, notre public et sans trop de détour; vous n’êtes pas le seul sur le Net alors soyez modeste.

Opérateurs booléens et troncature…

Dernier point, nous allons voir les opérateurs booléens pour affiner, élargir notre recherche ainsi que la troncature. Les opérateurs booléens sont la base du langage informatique qui est un langage binaire. Il y a soit la réponse Vrai soit Faux.

  • Si nous allumons une lampe et que nous disons qu’elle est allumée, la réponse est vraie.
  • Si nous allumons une lampe et que nous disons qu’elle est éteinte, la réponse est fausse.
  • C’est là que nous allons voir les opérateurs ET (AND), OU (OR), SAUF (AND NOT), PRES (NEAR).

Pour une recherche, c’est à peu près pareil sauf que sur Internet, il y a beaucoup de résultats pour un même mot.

  • ET (AND): la recherche se fait sur le premier terme et sur le deuxième terme; il y a une inclusion
  • OU (OR): la recherche se fait soit sur le premier soit sur le deuxième terme: il y a union
  • SAUF (AND NOT): la recherche se fait uniquement sur le premier terme: il y exclusion du second
  • PRES (NEAR): la recherche se fait dans les termes proches du mot cherché: il y a proximité.

En bref:

  • avec ET (AND): on réduit la recherche
  • avec OU (OR): on l’étend
  • avec SAUF (AND NOT): on la restreint
  • avec PRES (NEAR): on l’étend encore plus.

La troncature se fait avec astérisque et on l’utilise quand on n’est pas certain de l’orthographe du mot. Il est conseillé de faire les recherches de cette manière pour trouver les ouvrages ou réduire le nombre de sites Internet. J’espère que j’aurai été clair sinon n’hésitez pas à me poser des questions.

 

[Article invité, Namfone Marie]

Mes sources sont pour les deux articles que j’ai écris:

-BENTOLILA, Alain et GERMAIN, Bruno, « De l’oral à l’écrit », Apprendre à lire: labeur ou plaisir?, chapitre 2, Cycle 2, collection Questions d’enseignants, éditions Nathan, Paris, 2013, p 14-22

-CHARTON, Éric,   »Introduction », Weblogs, avant-propos, édition Kit Campus, Paris, 2005, p 12-19

-MELI, Benoît, « Les jeunes et les blogs » et « 15 et 20 millions de blogs », Les blogs ont-ils encore un avenir?, Journal du Net, chapitres 2 et 4, Journal du Net, Mars 2010

-ECKENSWILLER, Michèle, « Introduction » et « Pourquoi devez-vous écrire », L’écrit universitaire, Introduction et chapitre 1, collection enseignement supérieur, Les éditions d’organisation, Paris, 1992, p 9-20

-COLLIER, Philippe et TOSELLO-BANCAL, Jean-Emile, « Introduction: multiplier les parcours de découverte », Multimédias interactifs, banques de données et banques d’images, éditions A jour, Paris, 1994

-DUTOUR, Namfone et CHANTONNAT, Micheline,  »Écrire, oui mais comment le faire de manière concise, claire pour être compris par tout le monde sur le papier ou sur Internet? », La petite souris et l’écran virtuel, [INTERNET http://lapetitesourisetlecranvirtuel.diblogotus.com/ecrire-oui-mais-comment-le-faire-de-maniere-concise-claire-pour-etre-compris-par-tout-le-monde-sur-le-papier-ou-sur-internet-billets-49636-1.html], 16 Septembre 2013, visualisé le 16 Septembre 2013 à 20 h 00

Laisser un commentaire