Duplicate content: Les ravages du contenu dupliqué

Connaissez-vous le terme « duplicate content » ou « contenu dupliqué » sur le web ? De quoi s’agit t’il ? Comment le prévenir et y remédier ?


Duplicate content: Kesako ?

Au sommaire de cet article

  • Duplicate content: Kesako ?
    • Google et le duplicate content, une longue histoire…
    • Comment Google analyse t’il les pages/articles originaux des « faux » ?
    • Les sanctions infligées par Google
    • Comment éviter le duplicate content avec ses partenaires ?
    • Comment régler le problème d’un contenu dupliqué sans votre autorisation?
    • A savoir concernant le contenu dupliqué:

Le contenu dupliqué « duplicate content » est un phénomène simple qui implique la duplication de votre contenu, de façon voulue ou non. Il existe en effet deux cas de figure à prendre en compte:

  • Le contenu dupliqué par des partenaire: vous avez un contrat avec un partenaire qui reprend vos articles mot pour mot.
  • Le contenu dupliqué illégalement: un site s’approprie vos écrits, et les publie sur son site.

 

Google et le duplicate content, une longue histoire…

Depuis toujours, Google se bat honorablement contre le contenu dupliqué sur le web. Ce phénomène courant induit logiquement des erreurs dans l’exploration des robots de google, en effet, à la place du robot de google comment feriez-vous pour savoir qui est le véritable auteur d’un texte ?

Le traitement du duplicate content parait assez logique pour éviter que « l’annuaire » de Google soit rempli de doublons.


Comment Google analyse t’il les pages/articles originaux des « faux » ?

Pour détecter ce genre de phénomène, Google reste assez performant. Celui si va analyser des données relatives aux pages en question et via la date, la notoriété et la confiance qu’il accorde aux sites (ainsi que des centaines d’autres variables)  va déterminer qui à copié qui. Parfois, dans le doute, les deux pages peuvent être sanctionnées.

google duplicate content


Les sanctions infligées par Google

Google, dans le doute, ne sachant pas toujours reconnaître la véritable source, pénalise les pages dupliqués en les déclassant systématiquement de son moteur de recherche, alors, méfiance !

Le duplicate content est un véritable fléau à éviter impérativement, c’est pour cela qu’il est conseillé de regarder régulièrement via des sites spécialisés (détecteurs de plagiat comme Viper) si un contenu similaire n’existe pas.


Comment éviter le duplicate content avec ses partenaires ?

Si vos partenaires, qui reprennent vos articles les publient mot pour mot, vous risquez d’avoir un léger problème. Si vous êtes propriétaire du contenu, demandez systématiquement à vos repreneurs de poster un lien en bas de page vers votre article (l’original) en précisant qu’il s’agit d’une reprise d’article. Google saura ainsi analyser la page source originale de celle recopiée.


Comment régler le problème d’un contenu dupliqué sans votre autorisation?

La première approche restera celle amiable, en demandant de citer la page originale à l’auteur de la fraude, ceci vous évitera de lourdes conséquences. Dans le cas où l’auteur refuserait cette manœuvre ou que celui-ci se situerait à l’étranger, appelez un avocat… mais sachez que si le fraudeur se situe à l’étranger, la procédure risque d’être longue et périlleuse.


A savoir concernant le contenu dupliqué:

Google donne tout de même accès aux pages considérés comme dupliquées en bas de page via un lien de ce type: « Pour limiter les résultats aux pages les plus pertinentes, google à ignoré certaines pages… »

Pour prévenir ce genre de mal, prévoyez pour vos partenaire une version « allégée » de votre article et/ou multipliez les liens externe vers l’original pour aider le crawl de google.

Vérifiez régulièrement le paysage web enclin à vous copier, voici d’autres sites pour vous aider: CopyScape et TinEye pour les images.

 

Laisser un commentaire