Le modèle freemium pour monétiser son blog

Comment gagner de l’argent avec un business model basé sur la gratuité ?  C’est ce que l’on vous propose de comprendre avec la présentation du modèle freemium. Cette stratégie de monétisation s’avère de plus en plus utilisée dans l’économie numérique mais est-elle adaptée à un blog ? À quelles conditions ? Nous revenons sur les caractéristiques de ce business model dans le cadre de la monétisation d’un blog.

Article invité rédigé par Antoine de  www.cgv-pro.fr


Le business model du freemium

Définition de business model

Le business model d’une organisation est défini par la stratégie mise en place pour générer des revenus. Le modèle le plus connu étant l’achat- revente, il existe cependant de nombreuses autres façons de créer de la valeur et des richesses au sein d’une entreprise.

Il est très fortement conseillé de réfléchir à un business model en amont de la création d’entreprise, afin d’organiser sa stratégie en fonction de celui-ci. Cependant, certaines sociétés comme Facebook ou Google ont démarré sans savoir comment monétiser leurs services.


Le modèle du freemium

C’est un business model basé  sue 2 types d’offres. Une offre gratuite, de base, proposée à tout le monde  et une offre payante, proposée à des utilisateurs « premium ». Freemium est en effet la contraction de Free et de Premium, qui représente les 2 types d’offres citées ci-dessus.

Des exemples de services en freemium

Le bon coin : Le bon coin est un site de dépôt d’annonces fonctionnant sur le business model du freemium. Il est possible de mettre des annonces gratuitement sur le site, mais pour ceux qui le désirent, des services de promotions avancés sont disponibles, et eux, sont payants.

HayDay : HayDay est un jeu pour smartphone, de simulation de gestion de ferme. Son business model comme beaucoup d’autres jeux sur smartphone est basé sur le freemium. Il est possible de jouer au jeu gratuitement, mais pour accélérer sa progression, il faut acheter de la monnaie virtuelle, qui sera ensuite échangé dans le jeu, pour passer plus rapidement certaines étapes.

Monétiser son blog avec le freemium

Le freemium pour un blog

Dans le cadre d’un blog, on peut imaginer un site avec une partie gratuite pour tous les visiteurs de votre site et une partie avec accès payant, offrant des services premium. Voici un exemple de l’organisation de l’offre. Suivant le type de blog et les produits ou prestation que vous offrez ce modèle peut être différent mais voici quelques éléments pour se faire une idée.

Free Premium
Accès aux articles Accès à un forum privé
Accès aux dossiers thématiques Accès à un annuaire de partenaires
Inscription à la newsletter Accès à des bon plans / réductions
Téléchargement d’un seul 1 E-book Téléchargement illimité de tous les E-books
Publicités Pas de publicités
GRATUIT 5€ / mois

Nous sommes ici sur un blog classique d’information proposant des services payants complémentaires. Il parait plus judicieux de proposer le service payant une fois que plusieurs tépaes sont atteintes. Au moment où vous avez réussi à développer une communauté importante autour du blog, que l’image de marque est forte et le trafic suffisamment conséquent.

Conditions de réussites

Plusieurs éléments doivent être respectés pour s’assurer du fonctionnement d’un tel business model. Tout d’abord, le trafic doit être conséquent car la proportion d’utilisateur premium par rapport aux utilisateurs free est souvent de moins de 3%.

Ensuite, l’offre premium doit avoir une vraie plus-value aux yeux des utilisateurs, afin de justifier le paiement d’un abonnement. Enfin, vous devez avoir une image de marque assez conséquente pour que des utilisateurs souscrivent à votre offre payante.

D’un point de vue financier, l’avantage principal de ce business model est qu’il fonctionne sur l’abonnement est que cela permet de lisser les revenu et de gérer plus facilement sa trésorerie.

Inconvénients / Difficulté

  • Gros volume de trafic : Car les taux de transformation sont souvent très bas, donc pour assurer des revenus minimum, le trafic doit être assez développé.
  • Peut dégrader l’image de marque : La communauté établit autour du site peut ne pas comprendre pourquoi certaines fonctionnalités, produits ou services, deviennent payants. Une stratégie de communication autour du passage du free au freemium est à établir, sauf si le site démarre directement sur un modèle freemium.
  • Coût des utilisateurs free faible : Le coût de gestion engendré par les utilisateurs free doit être suffisamment faible pour être absorbé par les revenus généré par les utilisateurs premium, tout en gardant une marge.

Conclusion

Le business model du freemium semble intéressant à appliquer à un blog, et est une façon moins rependue de générer de revenus. De  nombreux points sont à respecter pour maximiser son taux de conversion et c’est ce qui conditionnera la réussite de ce modèle.

Que pensez-vous de cet article ? Pensez que ce business model est applicable à un blog ?  

Laisser un commentaire